Convivialité, savoir-faire,  Coté Soins renouvelle les formations 

inscription Ile de France

Enfants présentant des troubles de l’autisme (TSA) : du repérage à la prise en charge en soins primaires

106 106 visiteurs ont vu cet évènement.

Au plan international, la prévalence des troubles du spectre autistique (TSA) se situe autour de 1 % en population générale : elle est croissante dans l’ensemble des pays. Le nombre de personnes concernées par un TSA en France est estimé à 700 000 personnes, soit environ100000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes.

Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles relatives aux interventions sanitaires et médico-sociales auprès des personnes adultes autistes ont été publiées par la Haute autorité de santé en février 2018. Elles doivent permettre aux acteurs locaux d’élaborer une stratégie pour les adultes selon deux volets fondamentaux : le repérage et le diagnostic des enfants, et l’adaptation des interventions déployées à leur égard.
La stratégie nationale autisme d’avril 2017 indique qu’ « un diagnostic tardif signifie non seulement que plusieurs troubles ont pu se développer au fil des années, en partie parce que les soins apportés peuvent être inadéquats, au niveau médicamenteux notamment. Cela signifie aussi que les situations complexes ou des troubles du comportement aigus tiennent parfois à cette mauvaise prise en charge. Enfin, quand les personnes sont insérées socialement, l’absence de diagnostic pénalise leur parcours et emporte le risque d’une précarisation progressive faute d’un accompagnement adéquat. »

Le masquage des troubles, les nombreuses comorbidités associées et la méconnaissance clinique de ce handicap invisible par les soignants font que ce diagnostic est trop peu évoqué.

Il parait primordial de former tous les médecins au dépistage, au diagnostic et à la prise en charge des troubles de la sphère autistique.

OBJECTIFS :

  • Identifier les signes cliniques et fonctionnels évoquant un TSA chez l’enfant
  • Lister les outils  de référence permettant d’établir un diagnostic de TSA chez l’enfant
  • Distinguer les comorbidités médicales, génétiques, psychiatriques d’un adulte présentant un TSA
  • Reconnaître les diagnostics différentiels des TSA de l’enfant
  • Collecter les informations nécessaires à l’élaboration d’un dossier MDPH
  • Identifier les centres ressources du territoire et les modalités d’adressage.
  • Construire avec le patient enfant présentant un TSA et son entourage, un parcours de soin adapté autour des différents acteurs existants

Les formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Pour toute question ? Vous pouvez contacter la personne référente : referent.handicap@cotesoins-formations.org

Additional Details

Journée

Durée réelle de la formation - 7h

Intervenant

ORGANISATEUR :
Dr Sandrine Gignoux

EXPERT :
Dr Gilot

Public - Médecins Généralistes, Médecins urgentistes, Médecins internistes, Psychiatres, Neurologue, Médecins du travail

Référence formation - 19952325007

You must sign in to register for this event.

28 spots left
 

Public

 

Types d’évènements

 

Durée de la formation

 

Intervenant(s)

 

Financement

 

Référence formation

 

Date de clôture des inscriptions

07/10/2024
 

Date et heure

11/10/2024 à 08:30 à
11/10/2024 à 17:30
 

Catégorie de l’évènement

Partager avec des amis

POURQUOI SE FORMER AVEC CÔTÉ SOINS ?

Nous sélectionnons des experts avec qui nous concevons les formations les plus pertinentes pour votre pratique
Nous soutenons des causes, organismes d’aide ou de recherche. Nous pensons que la diversité est une richesse, aussi quand cela est possible, nous étudions les demandes de formation à titre d’invités ( internes, retraités…)
Indépendance et transparence sont nos maîtres mots. Nous revendiquons notre statut associatif. Nous évoluons sans lien avec les laboratoires, les partis politiques ou l’industrie pharmaceutique.
Nos Organismes de formation sont certifiés Qualiopi. Nos formations peuvent être le cas échéant contrôlées et approuvées par l’ANDPC .
Des cas pratiques, pour rendre nos formations concrètes et nous favorisons l’échange entre pairs.